De vive voix 6.07

Si vous désirez une copie papier du De vive voix,
communiquez avec nous à seeclg@clg.qc.ca

20190123_204122-1

Photo: Judith Trudeau

De vive voix aux deux semaines…

Période de négo oblige, l’information doit circuler plus fréquemment. Parfois, vous recevrez un De vive voix plus concis, il en va d’un temps différent qui appelle la souplesse et le lâcher prise.

Merci à l’avance de votre compréhension.

Judith Trudeau, responsable à l’information pour le SEECLG.

Les mots pour les retraités

Il y a un an, nous nous étions dit en exécutif, qu’il serait bien que le De Vive voix de janvier soit exclusivement dédié aux nouveaux retraités. La question de la laïcité et «l’urgence» de se positionner, au moins sur une démarche légitime, a fait en sorte que cette volonté ne fut pas exaucée.

Nous retransmettons, dans ce De vive voix de février, dans le même ordre de présentation que la dite journée,  les mots lus en hommage à nos retraités. Qu’ils prennent la place qui leur revient. Bonne retraite camarades!

 

Bonne retraite Marie-Andrée Laroche, professeure en science politique

Texte de Judith Trudeau

Marie-Andrée, chère Marie-Andrée

Celle qui est partie sans crier «gare !». Celle qui, il y a tout juste un an,  achetait le champagne pour souligner le travail de Claire qui partait à la retraite. On ne savait pas, à ce moment, qu’il fallait aussi boire à ton travail à toi, à ta carrière et à ta retraite. Partie comme une petite souris à cause d’un corps aux os fragiles et aux organes capricieux.

Pour lire la suite de cet hommage: marie-andrée laroche.

 


 

Bonne retraite François Jean, professeur en informatique

Texte de Vincent Echelard

Mon cher François,

En préparant ce texte, j’avoue avoir éprouvé des sentiments forts ambivalents, car ton départ à la retraite a eu pour effet de nous priver d’un excellent collègue, doté non seulement de nombreuses aptitudes en tant qu’informaticien, pédagogue et communicateur, mais également de nombreuses qualités humaines.

Pour lire la suite de cet hommage : mot de reconnaissance françois jean – retraite


 

Bonne retraite Danièle Daoust, professeure en technique de la documentation

Texte de Geneviève Fortin

Chère Danièle,

 Tu as passé les 35 dernières années à participer au rayonnement de notre discipline, à offrir aux étudiants une formation de qualité et des opportunités professionnelles stimulantes. Professionnelle, pragmatique et honnête, tu  laisses au département un précieux réseau de contacts qui serviront aux étudiants à qui tu as partagé ta passion au fil des sessions et à tous les autres qui souhaiteront devenir technicien(ne)s en documentation…

Pour lire la suite de cet hommage : Danièle


Bonne retraite Jules Paquin, professeur au département de Théâtre

Texte de Jocelyn Proulx

À : Jules Paquin une personne avec qui on s’entend bien

Cher Jules ne t’en fait pas, ça ne sera pas trop long.

Il me revient le privilège de prononcer ce petit discours afin de rendre hommage aux nombreuses années que tu as consacrées à l’enseignement des techniques de son et de la création d’environnement sonore.

Pour poursuivre la lecture de cet hommage : Lettre à Jules


Laïcité, suite.

Nous sommes-nous menottés?

Par Robert Bernier, enseignant en physique

Je veux revenir sur notre discussion de la Laïcité de l’État lors de l’AG du 17 janvier dernier. De fait, dans le sillage de l’affaire APPM vs Madame Nadia El-Mabrouk, affaire qui a éclaté quelques jours après notre AG, j’aurais pu choisir un titre un peu plus agressif pour cette courte lettre : Nous sommes-nous autocensurés?

Court rappel. Nous avions à choisir entre trois options : l’option A par laquelle nous aurions à revenir, discuter, amender, voter sur des positions pouvant vite devenir très spécifiques quant à l’actualisation concrète du principe de Laïcité de l’État; l’option B par laquelle nous aurions à revenir sur trois prises de position au niveau des grands principes sans apparemment nous forcer à avoir des discussions trop détaillées, pour ne pas dire trop crues, sur l’actualisation concrète du principe de Laïcité de l’État; l’option C, qui consistait à ne rien faire ni rien dire.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : Nous sommes-nous menottés

 


Laïcité

Pour accéder au power point présenté à la dernière AG : Présentation laïcité, AG

Il est à noter que l’Assemblée a choisi de se prononcer sur une position de principe (Option B) par le biais d’un vote secret (option a) lors de l’AG du 27 février prochain.


Négociations et Formation continue

  • Jouons à un jeu. Quelles sont les conditions salariales et les conditions de travail de nos collègues chargéEs de cours à la Formation continue? Faites le quiz préparé par le comité ad hoc de la FNEEQ et apprenez les paramètres de leurs conditions!

Quiz: 2019-01 chargés_de_cours_conditions_travail_quiz

  • Qu’en coûterait-il si les chargéEs de cours à la Formation continue avaient les mêmes conditions qu’au régulier? Entre 33 millions et 37 millions selon les calculs, c’est-à-dire le financement de la masse salariale d’un collège de la taille du CLG. Eh bien, qu’attendons-nous pour en faire une véritable priorité nationale?

Parité salariale à la formation continue

Parité salariale à la formation continue – accompagnement


Négociations, comité de négo, réflexions et planification

Une présentation des répondants pour chacun des collèges, les réflexions qui vont mener à notre cahier de demandes, les enjeux soulevés, tout y est dans ce power point présenté au dernier regroupement de janvier dernier. Jetez-y un coup d’œil!

comité de négo_présentation finale


Négociations et alliances…

Il y a la volonté de consulter et les impondérables. Ainsi, entre le dernier regroupement Cégep qui avait lieu les 24 et 25 janvier dernier et le prochain qui aura lieu cette semaine, disons que les délais étaient un peu courts. Si nous n’avons pas parlé directement des alliances lors de nos deux rencontres pré-négo (conseil syndical élargi et le midi négo), nous partons, Denis Paquin et moi avec la volonté qu’il faut que la prochaine négociation soit sur le thème large de l’éducation. Les alliances à faire devront être réalisées avec cet objectif en tête. On s’en reparle à la prochaine AG.

Propositions qui seront débattues les 5 et 6 février prochain : 2019-01-2425 FINALE_proposition CCSPP_alliances


infolettre Fneeq


Une causerie sur l’appropriation culturelle (textes)

Une superbe initiative de notre collègue Serges Péladeau, professeur en théâtre que de rassembler des professeurEs du collège pour réfléchir à cette question délicate et complexe. Yanick Binet, professeur de philosophie, Étienne Gendron, professeur en histoire, Pierre Robert, professeur en histoire de l’art et Judith Trudeau, professeure en sciences politiques se sont prêtés au jeu en compagnie des étudiantEs de théâtre. Causerie animée par Michel Louis Beauchamp, directeur général du collège.

Voici, version texte, leurs interventions.


Texte de Étienne Gendron, professeur en histoire

L’appropriation culturelle n’est pas un concept neuf dans son application, bien qu’il n’ait pas toujours été aussi politiquement chargé qu’aujourd’hui. Pour traiter de l’appropriation culturelle, il importe d’abord de considérer ses recoupements avec tous les enjeux touchant l’identité, notion elle-même très malléable et changeante au fil du temps. C’est à l’intersection de ces deux concepts que survient en général la controverse, et que l’acte d’emprunter, voire de s’arroger les traits culturels de l’Autre cesse d’être neutre. Afin d’y voir plus clair, attardons-nous à deux réalités croisées qui peuvent éclairer le caractère chargé de tout ce qui entoure l’appropriation culturelle.

Pour poursuivre la lecture de ce texte: L’appropriation culturelle – Cadrage dans une perspective historienne


DÉBAT SUR L’APPROPRIATION CULTURELLE

Par Yanick Binet, professeur de philosophie

Quelques questions seront abordées

  • Qu’est-ce que l’appropriation culturelle?

L’appropriation culturelle est le fait, pour une personne ou un groupe provenant d’une culture, de s’approprier des éléments culturels d’une autre culture, que ce soit du patrimoine artistique, des objets, des récits historiques, du folklore, des symboles, etc.

L’appropriation culturelle a de tout temps existé. Les artistes puisent constamment dans les éléments culturels «étrangers» pour enrichir leur palette d’expression et favoriser leur créativité. Ces emprunts sont la base d’un enrichissement artistique et culturel commun.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : DÉBAT SUR L’APPROPRIATION CULTURELLE


L’appropriation et l’histoire de l’art occidental

« Prendre la place d’un autre, en le représentant »

Par Pierre Robert, professeur en histoire de l’art

L’histoire de l’art est le lieu privilégié de l’idée même de la représentation, et ce, depuis des siècles. Les pratiques artistiques, auxquelles nous sommes constamment exposées, sont littéralement imprégnées des spécificités liées à la culture occidentale. Conséquemment, l’histoire de l’art occidental constitue le terrain privilégié des prétentions colonialistes tant dans son art que dans sa pensée esthétique.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : Résumé – Pierre Robert


Conjonction d’in-subordination

(car que je ne suis pas noire)

Par Judith Trudeau, professeure en sciences politiques

Mon intervention tentera de répondre à deux questions :

  1. Qu’est-ce que l’Art a à dire sur notre monde ?
  2. Qu’est-ce que j’ai à dire sur la notion d’appropriation culturelle dans le cadre de SLÀV.

Pour lire le texte : Monsieur Malcolm X


Félicitations à notre collègue Guy Ferland, publié dans Le Devoir cette semaine

La génération «me, myself and my body»

Guy Ferland, professeur de philosophie au collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse

30 janvier 2019

LETTRES

La génération « me, myself and my body » s’étend de 7 à 77 ans. Elle se préoccupe de son apparence et de sa santé. « Sauvez mon corps » semble être sa prière. Elle s’inquiète parfois de l’environnement, dans la mesure où cela menace son espérance de vie et son confort.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : La génération


Des nouvelles de l’association étudiante + bilan de stages

Bilan stages – CUTE CLG


Proposition de lecture …

Les aspirants profs en chute libre ?


Ça s’est passé en janvier…

La fête de nos retraitéEs

 

 

 

Un Regroupement Cégep les 24 et 25 janvier à Montréal

 

Dates importantes en février:

  • 4-8 février : semaine des enseignantEs
  • 6 février : reconnaissance des profs dans le hall d’entrée à 11 h 45
  • 5-6 février : Regroupement Cégep à Montréal
  • 7 février : Commission des études
  • 13 février : Réunion départementale
  • 14 février : ACCDP
  • 15 février : AG du conseil central des Laurentides à Tremblant
  • 15 février : Conseil fédéral extraordinaire à Longueuil
  • 19 février : Conseil d’administration
  • 27 février : Assemblée générale
  • 28 février et 1er mars: Regroupement Cégep à Montréal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s