De vive voix 27

Compte rendu du comité des relations du travail (CRT) : projet de répartition 2014-2015

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA RÉPARTITION DES COURS DE L’AUTOMNE DANS LES DISCIPLINES : Tous les coordonnateurs de départements ou de disciplines ont reçu, mercredi dernier, un message d’Alain Girard qui mentionnait que le projet d’allocation serait transmis le vendredi 2 mai et non le mardi 29 avril comme cela avait été annoncé. Or les pressions du Syndicat auprès de la Direction des études (qui tardait à transmettre les libérations au volet 3 et à la colonne D) ainsi que le spectre d’un grief pour non-respect des délais (article 8-5.08 de la convention collective) ont remis les pendules à l’heure. Une dernière rencontre du CRT sur le projet de répartition 2014-2015 (la quatrième depuis le 8 avril!) se tient donc cet après-midi (mardi 29 avril), et tout porte à croire que les disciplines pourront enfin procéder à la répartition. Dans le prochain De vive voix, nous pourrons vous transmettre un article détaillé sur le projet de répartition 2014-2015.

IMPACTS DES GROUPES DE 40 SUR LE PROJET DE RÉPARTITION : L’automne dernier, à cause d’un manque de locaux de classe à Lionel-Groulx, le Collège a dû refuser une centaine d’élèves. Cela a évidemment eu un léger impact à la baisse sur la tâche, surtout dans les disciplines des sciences humaines et de la formation générale. À la fin du mois de février, la Direction des études a proposé, parmi une liste de solutions pour «libérer» des locaux de classe, des groupes de 40 élèves pour les cours de 60 périodes de formation générale en français et en philosophie. Or cette formule s’est moins bien insérée que prévu dans le projet de répartition et elle a un impact sur toutes les disciplines, pas que sur les disciplines concernées. Il est donc fort probable que nous ayons éventuellement à nous pencher sur ce dossier en assemblée générale. Pour plus de détails, consultez l’article de Isabelle Pontbriand (vice-présidente du SEECLG et membre du CRT) et de Michel Milot (président du SEECLG et du CRT) intitulé «Impacts des groupes de 40 élèves en français et en philosophie sur le projet de répartition 2014-2015».

_____________

Non-respect d’une décision d’un comité de programme de la part de l’organisation scolaire

C’est en étudiant le projet de répartition 2014-2015 que les professeurs représentants de la partie syndicale au comité des relations du travail (CRT) ont réalisé que, dans l’offre de cours à la session d’automne, une décision prise par le comité de programme de Sciences de la nature n’avait pas été respectée. Pour plus de détails sur cette atteinte à l’autonomie professionnelle des enseignants concernés, vous pouvez lire l’article «Quand la Direction des études devient le service à la clientèle», par François Vervaet (professeur de physique et membre du CRT).

_____________

Compte rendu de la commission des études : des nouvelles de la PIGEP

Le jeudi 24 avril dernier, en réunion de la commission des études (CÉ), le seul point à l’ordre du jour concernait la Politique institutionnelle de gestion et d’évaluation des programmes (PIGEP). Les professeurs s’attendaient à recevoir une nouvelle version du document, mais notre Directrice des études avait autre chose en tête. Chantal Pilon (secrétaire générale du SEECLG et membre de la CÉ) nous résume les faits dans son article «Compte rendu de la 162e commission des études».

_____________

La voix de la négo : à quoi doit-on s’attendre du gouvernement Couillard?

La préparation de la négociation de notre prochaine convention collective est bien amorcée et, pour défendre nos très légitimes demandes, nous aurons besoin de revenir bien reposés de nos vacances d’été, car c’est avec un gouvernement qui ne jure que par le mot «austérité» que nous aurons à négocier l’année prochaine. À cet égard, notre nouveau Premier ministre, M. Couillard, nous promet «une négociation franche, directe qui tient compte de la capacité de payer des contribuables» (lien vers l’intégrale de l’article «Une impasse budgétaire de 3,7 milliards : Philippe Couillard impose des compressions immédiates pour sortir le Québec de l’endettement» paru dans Le Devoir du 25 avril). Le lendemain, deux des économistes les plus consultés par le Parti libéral depuis les dernières années, Luc Godbout et Claude Montmarquette, dévoilaient un rapport dans lequel ils recommandaient un gel de la masse salariale des fonctionnaires et l’accroissement de la tarification des services publics (voir l’article «Rapport sur les finances publiques : sérieux coup de barre à l’horizon», Le Devoir, 26 avril). Le même jour, le président de la CSN, Jacques Létourneau, réagissait par une critique sévère de l’approche du gouvernement Couillard et par un plaidoyer en faveur de la protection des services publics (voir le communiqué de presse «La CSN dénonce l’intensification des mesures d’austérité proposées»). Il renchérissait aussi en proposant de nouvelles solutions à cette «crise des finances publiques». La CSN nous convie d’ailleurs à la traditionnelle marche du 1er mai, dans le cadre de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs, sous le thème «Contre les politiques d’austérité : contre-attaquons!» (départ de la marche à 18 h 30, à Montréal, à l’angle des rues McGill College et Sherbrooke).

bandeau manif 1er mai

______________

Parole aux membres

À lire cette semaine : En lien avec les politiques fiscales, mais du fédéral cette fois-ci, notre collègue Denis Paquin (professeur d’économique) a écrit un article très éclairant sur les CELI : «Quand l’État se fait l’artisan d’une crise fiscale».

Si vous désirez vous exprimer sur un sujet d’intérêt et être publié dans le De vive voix, faites parvenir vos articles à Isabelle Pontbriand (ipontbriandseeclg@gmail.com).

_____________

Trésors d’archives

Le 8 novembre 1971, Jacques Cyr, président du Syndicat des profs de Lionel-Groulx de l’époque, faisait une sortie cinglante contre les membres qui ne viennent pas aux assemblées générales dans un communiqué. C’est aussi en octobre 1971 que fut publié le manifeste «Ne comptons que sur nos propres moyens», qui ne fut pas adopté par les instances de la CSN à cause de son ton, jugé trop radical par certains. Cette division entraîna d’ailleurs une scission qui mena à la création de la Centrale des Syndicats Démocratique (CSD), une centrale plus conservatrice.

_____________

À VENIR

Activités des profs

Si vous désirez informer vos collègues de vos activités, n’hésitez pas à le signaler à ipontbriandseeclg@gmail.com

Local

  • 28 avril au 2 mai : Semaine de la santé (Journée Santé Sécurité le lundi 28 avril, Défi Lionel le mercredi 30 avril, zumba pour toutes et tous au Carrefour étudiant le vendredi 2 mai de 11h40 à 12h20).
  • 29 avril : Réunion du conseil d’administration.
  • 15 mai : Date limite pour faire une demande de PVRTT.
  • 19 mai : Congé des Patriotes.
  • 21 mai : Assemblée générale.
  • 23 mai : Fin des cours.
  • 29 mai : Réunion de la commission des études.
  • 3 juin : Début des cours d’été.
  • 5 juin : Assemblée générale annuelle et dîner syndical de fin d’année.
  • 6 juin (avant 16 h) : Date limite pour la remise des résultats de la session Hiver 2014.
  • 13 juin (18 h) : Début des vacances.
  • 17 juin : Réunion du conseil d’administration.
  • 9 juillet : Fin des cours d’été pour les cours de 45 et de 60 périodes (remise des notes au plus tard 5 jours ouvrables après la fin des cours, soit le 15 juillet).
  • 17 juillet : Fin des cours d’été pour les cours de 75 périodes (remise des notes au plus tard 5 jours ouvrables après la fin des cours, soit le 24 juillet). Vacances pour tous!

National

  • 1er mai : Marche dans le cadre de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs sous le thème «Contre les politiques d’austérité : contre-attaquons!» (à Montréal, à l’angle des rues McGill College et Sherbrooke, départ à 18 h 30).
  • 6 mai : Activité d’éducation populaire «Les nouvelles formes de luttes syndicales» dans le cadre de l’Upop Montréal (19 h, au Bar Les Pas Sages, 951, rue Rachel Est, Montréal).
  • 8-9 mai : Regroupement cégep (à Québec).
  • 14 mai (19 h 30) : Seconde assemblée d’Offensive syndicale au Centre St-Pierre (local 200). Thème : les négociations du secteur public. Le thème a été choisi un peu après l’annonce d’une entente de Front commun entre la CSN, la FTQ et le SISP. Le but de l’assemblée est de mettre en commun des idées et des projets pour que les syndicats du secteur public en négociation en 2015 s’orientent vers des pratiques démocratiques et combatives. Pour envoyer des propositions ou des textes de réflexion sur le sujet, envoyez un courriel à la liste de diffusion liste@offensivesyndicale.net
  • 26-30 mai : 64e congrès de la CSN (à Québec); si des gens, parmi vous, ont envie de participer à une ou plusieurs de ces journées, faites-nous signe!
  • Pétition pour un mode de scrutin proportionnel-mixte au Québec; signez ici.
  • Pétition contre le projet de loi C-23 qui vise à modifier la Loi électorale du Canada (lien vers le communiqué de presse de la CSN / lien vers la pétition)
  • Nouvelles FNEEQ.
  • Nouvelles CSN.

International

Une réflexion sur “De vive voix 27

  1. Un bon article de François Vervaet. Je crois que cette décision de la direction des études est alarmante quand on considère que cela crée un « autre » précédent! (on se souviendra du non respect de la décision des départements et programmes dans le cas TSA)….Inquiétant!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s