DE VIVE VOIX 8.01

Bonne rentrée hybride!

Cafouillage de la rentrée

(Texte soumis vendredi le 21 août 2020)

Chers membres du SEECLG,

La semaine qui vient de passer n’a rien de rassurant pour la suite de la session. Votre exécutif peine à suivre, tout comme vous, les différentes consignes quant à qui pourra enseigner en présentiel lors des deux semaines de transition à venir. Qui? Quand? Comment? De quelles façons? Est-ce obligatoire pour les étudiants? Avec quel matériel? Que sera-t-il fourni?

Côté formation – car, disons-le d’emblée, nous faisons un autre métier que celui pour lequel nous avons été embauchés initialement – qui peut répondre facilement à la question : « Où peut-on s’inscrire pour assister à la prochaine formation Zoom? La formation Moodle? » Teams, on nous aide ou pas? On nous encourage ou pas? En démultipliant les plateformes comme « Pédagogie à la une » qui ne faisait pas partie des mœurs et en misant sur le fétichisme de C-Lionel pour les étudiants, disons-le platement, les communications sont toutes sauf univoques et fluides.

Il semble bien que ce ne soit pas la première fois que nous abordons ce problème et en traitons avec  la direction. En ces temps particuliers, nous avons besoin de consignes claires et de messages qui se rendent aux bonnes personnes.

Au printemps dernier déjà, nous demandions que les informations soient centralisées et qu’il soit possible pour quiconque de trouver les informations pertinentes en trois clics (la base de la communication efficace).

Visiblement, le problème demeure. Nous avons besoin de vous. L’heure en est à une manifestation plus importante pour réclamer la base d’une institution viable. N’est-ce pas ironique qu’une institution de savoir ne sache pas communiquer?

Afin de définir une démarche collective face à cette situation, nous tiendrons la semaine prochaine un conseil syndical élargi ouvert aux coordonnatrices et coordonnateurs. L’avis de convocation sera expédié lundi qui vient, le 24 août.

En attendant, nous vous souhaitons, à tous et toutes, la meilleure rentrée possible, dans les circonstances.

Votre exécutif syndical

Crise sanitaire: la FNEEQ au front pour défendre ses membres

Par Yves de Repentigny, vice président de la FNEEQ

Yves de Repentigny

Chères, chers collègues,
Dès le moment où le Québec a été frappé de plein fouet par la pandémie de la COVID-19, à la mi-mars, la FNEEQ-CSN a mis toutes ses énergies pour être au coeur des processus décisionnels qui se sont mis en place pour gérer la crise au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Notre fédération a utilisé toutes les tribunes à sa disposition pour revendiquer, au nom des enseignantes et des enseignants de ses syndicats (dont le grand professionnalisme et la volonté sans faille d’assurer la réussite de leurs étudiantes et de leurs étudiants en dépit de ces difficiles circonstances ne sont plus à démontrer) des conditions de travail à la mesure du défi à relever.

Pour poursuivre la lecture :

À titre de rappel, voici les recommandations de la FNEEQ en vue de la rentrée 2020

Enseignement supérieur : mais où est donc la ministre Danielle McCann?

Par Caroline Quesnel, présidente de la FNEEQ

Caroline Quesnel

Madame Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur,

Soixante jours bien comptés se sont écoulés depuis votre nomination au ministère de l’Enseignement supérieur. Tous les gens du milieu, dont les 34 000 membres de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), se sont réjouis de la création de votre poste. Mais depuis, rien ! Pas une seule déclaration, pas un seul mot ! Les plus critiques affirmeront que ce silence est à l’image du vide politique de votre gouvernement en matière d’éducation supérieure depuis son élection.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : https://www.lenouvelliste.ca/opinions/enseignement-superieur-mais-ou-est-donc-la-ministre-danielle-mccann-f77dee2713f8168c8530057a11fb304e?fbclid=IwAR0aXczCeTFPjwxtLsE3l_Gzmpdi9cswBnq5wttgvjNZcklkQEaQ9f3CzNg&utm_medium=facebook&utm_source=dlvr.i

Aide aux étudiants… et combien pour les profs?

http://www.education.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques-de-presse/detail/article/pandemie-de-la-covid-19-la-ministre-mccann-annonce-une-aide-supplementaire-de-375nbspm/?fbclid=IwAR3gCOGLR-0yaSlo0xY6he176ZKiZXO1L2tAyKCEQy7rj_SO36MQPN0TkcE

Le confinement a profité aux étudiants tricheurs

Par Marco Fortier, Le Devoir, 26 août 2020

Sophie se sent coupable quand elle songe à sa session de l’hiver dernier au collégial. Cette étudiante en sciences de la nature admet sans détour qu’elle et ses amis ont triché abondamment. Rien de plus facile avec l’enseignement à distance. Elle n’avait pourtant jamais plagié avant la crise due à la pandémie.

« Je ne connais personne qui n’a pas triché la session passée. Je ne suis pas fière de dire ça, mais tout le monde le faisait », dit cette étudiante à un cégep de la Montérégie. Elle a accepté de raconter les méthodes de tricherie de son groupe d’amis à la condition qu’on préserve son anonymat.

Pour l’examen final de mathématiques, en direct sur Zoom, un étudiant qui n’était même pas dans la classe de Sophie et de ses camarades s’est branché sur la plateforme du cégep, appelée Léa. Il envoyait les réponses par l’application Messenger à Sophie et à un de leurs amis.

« La moitié gauche de mon écran d’ordinateur était sur Zoom. Dans la moitié droite, je recevais les réponses sur Messenger. Le prof me voyait à l’écran, je faisais semblant de travailler, mais il ne voyait pas ce qui apparaît dans mon écran », explique-t-elle.

Pour lire la suite de cet article : https://www.ledevoir.com/societe/education/584787/education-la-tricherie-a-exploseau-cegep

Court résumé de la rencontre du 25 août, sous-comité pour contrer le plagiat

Judith Trudeau

Par Judith Trudeau

Étaient présents pour cette rencontre : Annick Rouette, professeure de littérature, Patrice Roy, professeur d’informatique, Josiane Sauvé, responsable à la bibliothèque, Éric St-Jean, Directeur adjoint aux études et Judith Trudeau, professeure de sciences politiques et vice-présidente du SEECLG.

«Je sens que nous avons été entendus!» Voilà mon résumé.

Quatre éléments ressortent.

  1. Une communication claire de la part de la direction aux étudiants. Un statement. «Gang, on vous a à l’œil cette session!» Plagiat et tricherie : tolérance zéro. (Communication qui devrait partir aujourd’hui)
  2. L’achat du logiciel «Compilatio». On précise que cet outil ne règlera pas tout, mais pour ceux qui le réclamaient, l’institution est allée de l’avant. Éric St-Jean mentionne que ce logiciel est un «work in progress» et qu’avec le temps, avec une banque de données des travaux, il deviendra efficace pour retracer les travaux identiques.
  3. Le collège suggère une équipe de soutien aux professeurs qui soupçonnent des cas de plagiat, mais qui faute de temps ne peuvent faire suite à leur intuition. Il s’agirait d’une équipe de profs (à définir) (ressources) Si nous allons de l’avant avec cette idée, il faudra bien sûr la baliser en CRT.
  4. Une plage en présentiel dans la semaine du 18 décembre au 24 décembre pour effectuer les évaluations. L’idée nous séduit, évidemment, reste à anticiper la logistique…

Il est à noter que ce sous-comité n’est pas fermé et que si vous voulez participer à ces travaux, 2-3 professeurs de plus peuvent s’ajouter.

L’audio de l’entrevue donnée à RDI sur le plagiat, 26 août 2020

Par Judith Trudeau

Défis et conséquences de l’enseignement à distance

Par Isabelle Billaud, professeure de littérature

Texte paru dans le Devoir le 17 juillet dernier

Il a été entendu, à la fin de la session d’hiver, que les cours au postsecondaire cet automne se donneraient en totalité, ou presque, à distance. Il est difficile, à l’aune de l’expérience vécue depuis le 15 mars, de saisir les raisons de cette décision à moins de supposer que l’enseignement à distance pourrait être envisagé jusqu’à ce que les étudiants décrochent complètement et que les cégeps, privés de la mission humaniste dont ils s’enorgueillissent, disparaissent. À qui jettera-t-on la pierre ?

Pour poursuivre la lecture :

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/582603/education-defis-et-consequences-de-l-enseignement-a-distance

Welllllll…

À venir…

Mardi le 25 août : Première rencontre d’un sous-comité de la CÉ pour contrer le plagiat

27 août : conseil syndical élargi (19h)

Un avis sur “DE VIVE VOIX 8.01

  1. Merci pour le de vivie voix mes chers amis de l’exécutif!!!!Prenez soin de vous, cette situation est complètement folle… Je sais pas si ça aurait du sens de faire une demande simple à la direction où aux Communications (?):Pourrait-il y avoir sur la page d’entrée du site du collèege UN (1) GROS bouton Pour les étudiants qui les mène directement à l’aide pour l’environnement numériqueet UN (1) GROs bouton pour les profs….Ça nous éviterait d’avoir à chercher….non???? Lâchez pas…Je vous aime toutes et tous, pour ce que vous faite pour nous mais surtout pour qui vous êtesPrenez soin de vous (je sais que je le répète mais je crois que c’est important) Christiane

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :