DE VIVE VOIX 7.03

70307410_2163651337268805_3559071675427323904_n

27 septembre 2019, Grève sociale pour le climat, Lionel-Groulx y était! Merci à Viviane Élis pour la photo!

Encore emportée par cette vague verte, je nous souhaite que cette marée nous habite longtemps et qu’elle nous inspire tout au long de l’année dans les décisions et gestes que nous aurons à prendre et à poser!


Texte lu le 27 septembre devant l’entrée  du 100 rue Duquet

20190927_100620-1

Par Étienne Gendron,

Je vous remercie de vous joindre à nous aujourd’hui afin de montrer votre attachement à notre planète, et à l’avenir de nos étudiants.

Certains diront que cette journée suspend le cours normal de nos vies. Que pour participer à ce moment historique, nous avons décidé de ne pas travailler.

Nous ne partageons pas cette interprétation des choses, car notre travail dépasse de loin les murs de ce collège et ne se confine pas à une simple définition de tâche.

Travailler dans le milieu collégial, c’est croire en une mission d’éducation qui cherche à faire grandir le potentiel de chaque être humain, à mettre en relief ses qualités et à l’inspirer dans l’action. Partager avec les membres de notre communauté et nos étudiants la vision d’un monde plus beau, plus instruit, plus juste.

Mais pour que cette vision existe, il faut une planète capable de la porter. Notre engagement sera vain si nous ne tenons pas compte de ce simple fait. Toute la communauté scientifique sonne l’alarme : il faut vivre différemment dès maintenant.

Ce que nous faisons aujourd’hui est un travail crucial et un acte de courage collectif. En étant présents ici, nous faisons la grève sociale pour nous consacrer à un autre labeur : celui de préserver notre place sur cette Terre où nous pourrons réaliser nos rêves.

Nous nous tenons devant vous, enseignants, personnel de soutien et professionnels, en tant que travailleurs. Nos esprits, nos mains, nos cœurs ne prennent pas congé devant l’important défi qui nous attend. Nous sommes unis, nous sommes forts, et nous sommes en marche !

Bon 27 septembre !


VOLET PRÉCARITÉ…

00Formulaire A Hiver


Formulaire A Consultez la Foire aux Questions pour vous y retrouver!

Foire aux questions : 190301 FAQ Formulaire A


VOLET NÉGO

thumbnail (6)

2-3-4 octobre 2019, Regroupement Cégep à Montréal.

130 amendements plus tard… retour de trois jours de regroupement Cégep afin d’amender et de bonifier nos demandes.

Par Judith Trudeau

Jamais je n’aurais imaginé passer plus d’une journée sur les amendements de la table centrale. Les demandes salariales, les bonifications aux congés parentaux, la décarbonisation de nos placements à la Caisse de dépôt et placement… me fiant à notre Assemblée générale qui en traitait, le 25 septembre dernier avec notre répondante au comité de négo, Anne-Marie Bélanger, nous avons eu besoin de 30 minutes pour nous faire une tête et adopter le cahier soumis à une première harmonisation des quatre fédérations du secteur public et parapublic de la CSN. Lors du dernier regroupement (2-3-4 octobre), il faut savoir que tous les Cégeps FNEEQ ont fait cet exercice de présenter les demandes harmonisées et ont apporté leurs amendements. À travers les amendements, on retrouve les forces des AG, leurs préoccupations, leurs expertises et, bien sûr, leur culture.

Pour poursuivre la lecture de ce texte : 130 amendements plus tard


Communiqué de la FNEEQ

« Une révision bâclée pour les programmes techniques des cégeps »

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, arbre, herbe et plein air

Fneeq-CSN

Une révision bâclée pour les programmes techniques des cégeps

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) déplore la fermeture annoncée de trois programmes techniques (Bureautique, Comptabilité et de gestion, Gestion de commerce) par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Elle touchera des cégeps partout au Québec et pourrait avoir un effet particulièrement dévastateur pour les régions éloignées des grands centres urbains, puisque l’offre sera réduite à un unique programme qui, sous prétexte de polyvalence, risque de rater la cible.

Cette fermeture, du jamais vu en 30 ans, est d’autant plus inacceptable qu’elle résulte d’un processus bâclé de révision de programme qui manque de transparence et de rigueur. « Le MEES a maintenu les enseignantes et les enseignants du réseau dans la plus grande opacité tout au long du processus de révision alors qu’elles et ils ont une connaissance de proximité du milieu du travail ainsi qu’une expertise disciplinaire et pédagogique incontournable. », explique Yves de Repentigny, vice-président responsable du regroupement cégep de la FNEEQ.

Fait troublant, l’analyse de profession conduite par le MESS, qui sert à valider les compétences enseignées et celles recherchées en emploi et dont le rapport est rendu public sur son site Internet, semble avoir sciemment omis d’inclure des entreprises de comptabilité, de gestion de commerce et des entreprises publicitaires, alors que du personnel du MEES a fait partie de l’échantillonnage. « Il est pour le moins étonnant que le MEES ait écarté du processus de révision les employeurs reliés précisément aux trois programmes fermés, alors qu’il consulte sans gêne son propre personnel pour étayer son analyse. », dénonce Yves de Repentigny.

Il faut noter que ce sont en grande majorité des femmes qui étudient en Bureautique et qui y enseignent. Une fois ce programme fermé, les étudiantes seront confinées au diplôme d’études professionnelles du secondaire, qui les limitera tant sur le plan de l’avancement professionnel que sur celui du salaire. « Les cégeps offrent un enseignement supérieur qualifiant et accessible sur le plan financier, ce qui n’est pas le cas des études universitaires. Le gouvernement précarise la situation d’un bon nombre de femmes en limitant une offre de programmes qui les qualifie largement et nous le dénonçons », affirme Caroline Quesnel, présidente de la FNEEQ-CSN.»


Joindre nos forces au local : demande de moratoire et d’études complémentaires…

thumbnail (7)

Regroupement Cégep, dîner d’informations et de discussions sur les fermetures de Bureautique, Gestion de commerces et Techniques de l’administration, 4 octobre dernier.

thumbnail (8)

Dans l’ordre habituel, Daniel Légaré, Comité consultatif sur la tâche, Virginie L’Hérault, Comité national de rencontre et Yves de Repentigny, vice-président du regroupement cégep.

Lors du dernier regroupement, nous avons parlé de la fermeture de ces trois programmes techniques. Une stratégie venue de la FNEEQ fut de proposer la tenue d’une Commission des études extraordinaire. Celle-ci aurait pour but de nous lier à une demande de moratoire, d’études complémentaires en incluant la voix des professeur.e.s ainsi que d’établir un processus transparent pour les révisions à venir.

Voici le libellé de la résolution qui sera discutée lors de la prochaine C.É. du 24 octobre  prochain : 2070101_CÉ_État de la question_Secteur 01 Administration

 

20191014_175939

Paraît que c’est là que ça se passe. Prenez 5 secondes pour admirer l’organigramme du ministère de l’Éducation. Responsable de l’enseignement supérieur, Simon Bergeron, sous-ministre adjoint à l’enseignement (et président du CNPEPT); puis, aux affaires collégiales, Esther Blais; Programmes de formation collégiale, Marie-Josée Larocque ; Formation Technique, Ronald Bisson. On envoie des bonnes ondes en vue du prochain CNPEPT du 25 octobre prochain.

Le 5 octobre était la Journée mondiale des enseignantEs

Par Étienne Gendron

Chaque jour nous sommes entourés de connexions : aux personnes que nous croisons, aux collègues avec qui nous travaillons, et de plus en plus, avec la grand toile du web qui recouvre l’ensemble de nos vies. Ces connexions nous offrent d’immenses opportunités, mais peuvent également brouiller les limites entre le vrai et le faux, les perceptions et la réalité et chaque clic risque de nous éloigner des réalités vécues par les autres. Devant ces défis que nous lancent nos ambitions technologiques, nous disposons d’un outil crucial  : l’ÉDUCATION.

Grandir et instruire sont inséparable. Il en va de même pour l’acte d’enseigner et celui d’espérer. Car c’est en portant l’avenir dans nos cœurs, et en livrant notre savoir avec passion que nous serons le remède aux maux qui rongent nos collectivités. Depuis toujours, la profession enseignante tente d’allumer, d’éclairer et de transmettre la flamme qui guide à la fois les mains de l’artisan, le cœur de l’artiste et l’esprit du chercheur. Tant que nous garderons cette étincelle de curiosité, notre oeuvre ne sera pas vaine.

Plusieurs de ceux qui franchissent les portes de nos collèges et universités voient déjà poindre au-delà de ceux-ci leur avenir professionnel. Étudier, entend-t-on, c’est la voie vers une carrière, un salaire, une projection de soi dans le monde du travail. Mais en cette Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, il faut voir plus large. L’instruction est une porte ouverte vers soi et vers les autres. L’enseignant apprend presque autant de choses dans l’exercice de sa profession que ses étudiants. Enseigner, tout comme étudier, c’est se mettre en relation avec son monde, sa société, ses concitoyens.

Ailleurs sur la planète, le simple accès à l’éducation est un combat, et enseigner devient plus que jamais un acte de courage. Plus près de nous, la concurrence féroce des écrans et de la commercialisation du savoir nous amène à redoubler d’audace et d’efforts dans nos classes et dans nos bureaux. Dans tous les cas, c’est l’humain qui doit demeurer au centre de notre profession, et les liens que nous tissons à chaque heure de chaque jour avec les nombreuses vies qui marquent notre parcours.

Ensemble, soulignons avec fierté ce métier qui est le nôtre. Bonne Journée mondiale des enseignantes et des enseignants !


Un mot de Jacques Létourneau concernant la sauvegarde de la presse écrite au Québec

20191007_lettre conjointe_CoopMedias


Message du Conseil central du Cœur-du-Québec

Bonjour,

Nous vous relayons cet appel du Conseil central du Cœur-du-Québec à signer une pétition réclamant « l’intervention immédiate de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation afin que la fin du mandat du maire actuel de Saint-Élie-de-Caxton, s’il ne peut être relevé de ses fonctions, se fasse sous la supervision du ministère. »

Dans le village de St-Élie, on ne s’entend pas avec l’administration municipale. On a des dossiers qui n’aboutissent pas, des cas de harcèlement, des plaintes qui ne bougent pas, des gens en arrêt de travail, des dossiers d’application de convention collective mal gérés. La population et Fred Pellerin ont les mêmes problèmes que nous. Nous voulons mettre de la pression sur l’administration municipale dans le but de la faire réagir. Voici donc une pétition pour que le ministère des Affaires municipales s’en mêle. 

Cette pétition a été lancée par des citoyens de Saint-Élie-De-Caxton et elle est parrainée par Mme Isabelle Melançon, députée de Verdun (PLQ). Voici le lien :  https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-8059/index.html

 Pour d’autres informations, vous pouvez également consulter l’article d’Isabelle Hachey, paru dans La Presse le 12 octobre dernier : https://www.lapresse.ca/actualites/201910/11/01-5245104-le-yable-est-aux-vaches-a-saint-elie.php


En vue du 2 novembre, portons le coquelicot blanc!

mail
Nous vous invitons à passer au bureau du syndicat si vous désirez vous procurer un coquelicot.


Ça s’est passé en septembre, octobre…

Le 27 septembre en matinée…

 

 

Le 27 en pm, Lionel-Groulx à Montréal…

 

À venir :

23 octobre : Assemblée générale, au D-415 à 12 h 30 (dîner à 12 h)

24 octobre : CÉ extraordinaire et

5 à 7 d’Halloween organisé par le département de biologie en collaboration avec l’exécutif

28-29-30 octobre : Rendez-vous des sciences humaines sous le thème du choc des générations

29-30 octobre : Comité de Coordination des Services Publics et Parapublics (CCSPP) Québec

5 novembre : Commission des relations de travail (CRT)

6 novembre : Accueil des nouveaux

7 novembre : Commission des études

8 novembre: AG du Conseil central des Laurentides

14 et 15 novembre : Regroupement Cégep

20 novembre : Date de tombée pour le prochain De vive voix

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s