De vive voix 16

MERCI À VOUS! : campagne CSN de valorisation de la fonction publique

Dans un contexte dit «d’austérité», de contraintes budgétaires, de non-reconnaissance de notre profession par le Conseil du trésor (dossier de la relativité salariale), ça fait du bien de voir les métiers de la fonction publique revalorisés socialement! La CSN prépare une série de clips sur les divers corps d’emploi œuvrant au sein des services publics. On peut déjà voir circuler, sur les réseaux sociaux, le «making of» de cette campagne vidéo (cliquez ici).

Merci à vous de faire votre métier avec autant d’enthousiasme et de professionnalisme!

logo merci à vous

_______

Relativité salariale

SUITES DE L’AG DU 29 JANVIER ET DU REGROUPEMENT CÉGEP (FNEEQ) DES 30-31 JANVIER

Comme vous le savez sans doute, la mobilisation autour de la première «manche» de notre lutte pour une pleine reconnaissance de notre métier a porté fruit. On peut se féliciter : les profs de Lionel-Groulx ont fait partie des cégeps qui ont fait une différence; merci à tous les profs qui se sont mobilisés de diverses façons (envoi de courriels, participation à la vidéo maison Dérangement 21, etc.) et, plus particulièrement, à ceux qui ont œuvré au sein du comité de mobilisation cet automne : Isabelle Billaud, Étienne Gendron, Michel Milot, Isabelle Pontbriand, Fabien Torres, François Vervaet et Simon Vervaet (deux autres profs, Murielle Chapuis et Frédéric Morier, viennent de joindre les rangs!)!

Le Conseil du trésor est donc revenu sur sa position de déclassement, et la négociation repart sur les mêmes bases que pour les 600 autres corps d’emploi : le statu quo (et non le déclassement) pour (re)partir la négo. Néanmoins, parce que le Conseil du trésor a fait preuve de mépris et d’improvisation durant les premiers mois de cette saga, il importe de rester vigilants. C’est la raison pour laquelle nous avons sondé les profs de Lionel-Groulx sur les moyens de pression lourds à garder à portée de main afin de réagir rapidement en cas de blocage de la part du Conseil du trésor. À la suite du regroupement cégep des 30-31 janvier dernier, des moyens de pression lourds à portée nationale ont été adoptés (voir le site Web du SEECGL pour le plan d’action détaillé «phase 3», section Mobilisation et action, lien Relativité salariale), et nous devons, à la prochaine assemblée générale, vous consulter sur le possible recours au moyen lourd ultime (grève) à exercer en dernier ressort. Il sera donc important de venir vous prononcer le mercredi 12 février prochain (un projet d’ordre du jour vous sera envoyé sous peu).

Pour un bilan plus complet des derniers développements et pour en savoir plus sur les rencontres à venir avec le Conseil du trésor, cliquez sur Relativité salariale et suites du regroupement cégep.

____________

Bilan du dîner-causerie sur l’assurance qualité et suites

Mercredi dernier, juste avant l’assemblée générale, c’est plus d’une trentaine de professeurs qui ont participé au dîner-causerie sur l’assurance qualité. Isabelle Bouchard (professeure de philosophie au Cégep de Jonquière et membre du comité école et société de la FNEEQ) et Nicole Lavergne (chargée de cours à l’Université de Montréal et membre du comité école et société de la FNEEQ) ont mis la table avec une conférence expliquant les origines et les enjeux de l’assurance qualité, dont la phase audit commence cette année dans quelques cégeps et dont on peut, à raison, craindre les répercussions néfastes sur notre tâche et sur notre autonomie professionnelle.

Déjà, les quelques échos que nous avons eu des participants à ce dîner-causerie étaient très positifs! Nous invitons d’ailleurs toutes les personnes présentes à remplir un sondage qui nous permettra de mieux préparer la suite de nos discussions autour de ce dossier.

Lors du dernier regroupement cégep, l’assurance qualité était aussi à l’ordre du jour, et nous aurons à vous consulter, avant le 10 avril prochain, sur les avenues envisagées afin de s’opposer à cette forme de gestion de l’éducation (cliquez ici pour voir le détail des propositions adoptées sur l’AQ). Déjà, à la prochaine assemblée générale (12 février), nous proposerons (à l’invitation du regroupement cégep) la formation d’un comité école et société local qui pourra développer une réflexion «lionelesque» et proposer des pistes d’action. Avis aux intéressés!

__________

L’enseignement supérieur de plus en plus perçu comme un bien privé

«La reconnaissance de la rentabilité privée de l’enseignement supérieur est en  progression. Cela vaut particulièrement pour les diplômes professionnels qui, indéniablement, génèrent des profits individuels substantiels. La formation professionnelle supérieure des adultes (formation tout au long de la vie), plus particulièrement, est considérée par les établissements publics et privés, aux  niveaux national et international, comme un marché. Certains gouvernements encouragent vivement les établissements supérieurs publics à jouer un rôle actif dans ce secteur. L’expansion de l’offre de formation supérieure professionnelle,  dont une bonne partie est organisée par des prestataires privés, a contribué à mettre en question le rôle et les méthodes des gouvernements dans l’assurance qualité.»

Ceci est un extrait d’un document provenant de l’Institut international de la planification de l’éducation (UNESCO), document cité à titre de référence par la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial (CEEC) dans sa publication Évaluation de l’efficacité des systèmes d’assurance qualité des collèges québécois.

Alors que le MELS (dont nous ne dépendons plus) célèbre la Semaine des enseignantes et des enseignants qui se déroule du 2 au 8 février sur le thème «À l’écoute de nos profs», que devons-nous faire ? Prendre acte de cette privatisation grandissante de l’éducation ou tenter de lutter contre ?

Les mécanismes d’assurance qualité vont dans le sens de cette privatisation. Nous devons élever nos voix pour démontrer que l’éducation ne peut être qu’un bien public et que l’évaluation de certaines réalités (notamment l’apprentissage des étudiants) demeure difficile d’un point de vue méthodologique. Il importe de préserver à tout prix les acquis qui permettent aux professeurs de maintenir leur autonomie professionnelle, individuelle et collective, et de voir les manières dont celle-ci peut au contraire être élargie et mise à profit pour le développement du réseau collégial.

___________

Cours d’histoire nationale

Le projet de cours d’histoire du ministre Duchesne soulève beaucoup de réactions dans l’ensemble de la communauté collégiale. En effet, les avis sont partagés, mais une chose sur laquelle tous semblent s’entendre, autant les professeurs que les directions, c’est la précipitation avec laquelle ce cours serait implanté. Déjà, au regroupement cégep des 5-6 décembre dernier, le comité école et société de la FNEEQ a présenté son Rapport d’analyse relatif à l’introduction d’un cours d’histoire du Québec contemporain au collégial, qui abondait en ce sens. Au regroupement cégep des 30-31 janvier dernier, les délégués ont réaffirmé l’importance d’avoir plus de temps pour évaluer la pertinence de ce cours, ses modalités d’implantation le cas échéant, les impacts de l’implantation d’un tel cours (sur la formation générale, sur la tâche, etc.), etc. Vos représentants syndicaux à la FNEEQ sont donc revenus avec le mandat de vous consulter sur la demande d’un moratoire sur le cours d’histoire (détail de la proposition «cours d’histoire» adoptée en regroupement cégep – cliquez ici). Il en sera donc question à la prochaine assemblée générale (mercredi 12 février); nous vous espérons nombreux!

__________

Condoléances

Nous avons le regret de vous annoncer le décès de M. Pierre Caron, père de Annick Caron (professeure de biologie au collège). Il est décédé des suites d’une pneumonie cancéreuse à l’âge de 79 ans. Aucun service n’aura lieu. Cependant, si vous le souhaitez, un don à la fondation pour la recherche sur le cancer ou à l’organisation scoute de votre région serait apprécié. Toute la famille vous remercie d’avance.

__________

Suppléances et remplacements : comment ça fonctionne?

Vous avez reçu, cette semaine par Colnet, le document «Modalités concernant la suppléance et les remplacements». Ce document a fait l’objet de nombreuses discussions au comité des relations du travail. Malgré quelques aménagements satisfaisants, ces modalités n’ont pas fait l’objet d’une entente (et n’ont donc pas été «adoptées»; une erreur s’est glissée dans le courriel Colnet de la direction) puisqu’il s’agit d’un document de gestion. Néanmoins, cette procédure de remplacement a le mérite d’être souple et efficace (elle permet le remplacement rapide d’un collègue malade) et  elle respecte la convention collective.

Concernant les aménagements que nous avons réussi à y inclure, nous retrouvons notamment : 1) une simplification de la tâche des coordonnateurs et des coordonnatrices (ils n’auront qu’à envoyer l’offre de remplacement aux membres du département, et la Direction des ressources humaines s’assurera du respect des priorités); 2) un suivi auprès du Syndicat de tout remplacement (pour une meilleure évaluation des ressources pour suppléance); 3) une simplification des procédures de «retour» au travail (même si vous devez toujours aller signer une déclaration pour mettre fin officiellement à votre absence, un simple coup de fil suffit maintenant pour aviser le Collège que vous êtes de retour au travail).

Veuillez noter que la coordonnatrice aux ressources humaines, Mme Katia Tanguay, sera disponible pour répondre à vos question jeudi matin (6 février), au D-113. Nous pouvons également répondre à vos questions et recevoir vos commentaires au local syndical (F-202).

___________

Parole aux membres!

Si vous désirez vous exprimer sur un sujet d’intérêt et être publié dans le De vive voix, faites parvenir vos articles à Isabelle Pontbriand (ipontbriandseeclg@gmail.com).

__________

À VENIR

Activité des profs

  • PRIX COLLÉGIAL DU CINÉMA QUÉBÉCOIS (mardi 11 février à 18 h, mardi 18 février à 18 h, dimanche 23 février de 10 h à 19 h; local D-415) : Le PCCQ en est à sa troisième édition et réunira, cette année, 39 cégeps! L’objectif de ce marathon de cinéma? Faire découvrir et apprécier le cinéma actuel d’ici aux cégépiens. Cette année, les cinq films en lice sont Le démantèlement (de Sébastien Pilote), Diego Star (de Frédérick Pelletier), Le météore (de François Delisle), Gabrielle (de Louise Archambault) et Vic + Flo ont vu un ours (de Denis Côté). Si vous avez envie de voir les films, d’en discuter avec les étudiants, d’inviter vos étudiants à y participer, contactez Pierre Fontaine (poste 2358-2) ou Isabelle Pontbriand (poste 2777), tous deux professeurs au département de français.
  • LES MARDIS ÉCOMONDE du CACE (11 h 45 à 13 h 30, local E-102) : Toute la session d’hiver, le comité d’action et de concertation en environnement a prévu une programmation de documentaires à saveur «développement durable». À l’affiche, pour les prochaines semaines :
    • 4 février : Le peuple invisible (2007) de Richard Desjardins et Robert Monderie ;
    • 11 février : Home (2009) de Yann Arthus-Bertrand ;
    • 18 février : Trou Story (2011) de Richard Desjardins et Robert Monderie ;
    • 25 février : Bacon (2001) de Hugo Latulippe.
  • EXPOSITION LES INFLEXIONS II : Marie-Josée Laframboise (professeure en arts visuels) présente, jusqu’au 15 février, ses dernières créations au centre d’exposition Circa (372, rue Ste-Catherine Ouest, espace 444, Montréal, du mercredi au samedi de 12 h à 17 h 30). Avis aux collègues mathématiciens : il semblerait que le projet artistique Les inflexions-II pourrait particulièrement vous intéresser…!

Si vous désirez informer vos collègues de vos activités lors de la session d’hiver, n’hésitez pas à le signaler à ipontbriandseeclg@gmail.com

Local

  • 5 février : Soirée portes ouvertes.
  • 6 février : Rencontre du comité de perfectionnement.
  • 12 février : Assemblée générale.
  • 13 février : Réunion de la commission des études.
  • 25 février : Réunion du conseil d’administration.
  • 3 au 7 mars : Semaine de mise à niveau.
  • 13 mars : « 6 à 8 » d’accueil des nouveaux professeurs.

National

  • 2 au 8 février : Semaine des enseignantes et des enseignants.
  • 6-7 février : Formation sur les ressources enseignantes (tâche et projet de répartition).
  • 10 février (dès 11 h 30) : Manifestation contre le détournement de l’aide internationale au profit d’activités commerciales (contre les nouvelles règles du gouvernement Harper en matière d’aide internationale; lieu : à Montréal, en face de l’hôtel Marriott Château Champlain, 1050, rue de la Gauchetière Ouest; cliquez ici pour plus d’informations).
  • 20-21 février : Formation FNEEQ pour la prochaine négociation de la convention collective (à Shawinigan).
  • 24-25 février : Formation CCL pour la prochaine négociation de la convention collective (…en face du cégep!).
  • 6-7 mars : Regroupement cégep.
  • 26 au 28 mars : Conseil fédéral.
  • Nouvelles FNEEQ.
  • Nouvelles CSN.

International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s