De vive voix 4.04 : La conception universelle de l’apprentissage (CUA), solution miracle en enseignement supérieur?

*Vous trouverez en cliquant ici une version papier du DVV à déposer dans les salles départementales.

La conception universelle de l’apprentissage (CUA), solution miracle en enseignement supérieur?


La CUA trouverait son origine dans la transposition du principe de design universel en architecture.  Ce design essaie de faciliter la mobilité des gens défavorisés par les modèles plus traditionnels de construction. Rampes, portes automatiques, avertissements sonores et ascenseurs sont maintenant intégrés dans une grande proportion des nouvelles constructions publiques afin d’éviter l’exclusion d’individus de la vie en société. Et, grande surprise, on s’aperçoit que ces adaptations profitent à tout le monde! Mais si cette stratégie s’applique bien à la réalité architecturale, il est moins clair qu’elle soit applicable au monde de l’éducation. Pour en apprendre davantage sur la CUA, nous vous invitons à lire l’article « La conception universelle de l’apprentissage : une piste pour la réussite? » d’Isabelle Bouchard.


Lorsqu’un tableau blanc interactif et une tablette électronique sont présentés comme la panacée aux problèmes de décrochage et d’échec scolaire, alors qu’un des principaux facteurs  liés à ce phénomène est le fait de provenir d’un milieu socio-économique défavorisé, il y a de quoi sourciller.

Il est fascinant (et révoltant) de voir à quel point les décisions en éducation, à l’instar de nombreuses décisions de notre gouvernement, sont fondées sur des raisons obscures qui trouvent leurs racines quelque part, loin, très loin de la réalité, de la recherche et des données probantes issues de la science.

Dans Légendes pédagogiques, Normand Baillargeon présente différentes théories dont les fondements scientifiques reposent, hélas, sur à peu près rien. Ces théories n’en inspirent pas moins des modes et des courants pédagogiques qui se répandent comme une traînée de poudre, et ce, malgré le fait qu’aucune retombée pratique n’ait été préalablement démontrée. Mais ce n’est pas grave : l’espoir fait vendre à l’ère de l’obsolescence pédagogique programmée.

Plusieurs faits nous portent à croire que la conception universelle de l’apprentissage (CUA) fait malheureusement partie de ces mises en application pédagogique dont le fondement théorique est mal assuré. Reposant en partie sur la controversée théorie des intelligences multiples et des différents styles d’apprentissage, la CUA est présentée comme une panacée pour tous les étudiants, incluant ceux qui ont des besoins particuliers. La CUA aurait même des vertus magiques : elle permettrait de diminuer le recours aux ressources pour accommoder les étudiant-e-s en situation de handicap tout en n’alourdissant pas la tâche des enseignant-e-s!

Comment s’adapter aux particularités de chacun dans le cadre d’un enseignement de groupe? Pour prendre l’exemple de l’évaluation, « la CUA nous invite à proposer plusieurs façons d’évaluer une même compétence parmi lesquelles l’étudiante ou l’étudiant fera son choix » (Isabelle Bouchard, 2015). Avec une proposition de ce genre, la CUA s’apparente dangereusement à une variante de l’approche client, avec tous les préjudices que nous pouvons anticiper au niveau de l’apprentissage et du développement des étudiants.

Si l’adaptation aux « besoins » de tous exigerait des réaménagements importants, voire majeurs dans la préparation d’un cours (par exemple, accorder 3h pour une évaluation dont le temps de passation est estimé à 1h30, tous les étudiants ayant ainsi le temps de la compléter en classe), notons qu’actuellement, « il n’y a pas de données probantes pour affirmer avec certitude de quelle manière la CUA va aider les EESH à réussir » (Isabelle Bouchard, 2015).

Comment, dans un tel contexte, justifier la promotion exclusive de la conception universelle de l’apprentissage au détriment d’autres approches pédagogiques? Que vise réellement le recours à la CUA : une formation et un apprentissage de qualité, ou une diminution des coûts associés aux accommodements individuels? Ces deux objectifs sont-ils compatibles? En l’absence de données probantes, la prudence ne serait-elle pas plutôt de mise?

Pour en apprendre davantage sur la CUA, nous vous invitons à lire l’article « La conception universelle de l’apprentissage : une piste pour la réussite? » d’Isabelle Bouchard.

_____________

1er novembre : date limite pour les demandes de PVRTT et d’appui aux projets étudiants

Nous vous rappelons que le 1er novembre est la date limite pour présenter:

  • une demande de PVRTT (programme volontaire de réduction du temps de travail) au service des ressources humaines du Collège;
  • une demande d’appui aux projets étudiants (session d’automne et intersession de janvier) à votre syndicat.

_____________

IMPORTANT : signature du formulaire A pour les profs non permanents avant le 1er novembre

Si ce n’est déjà fait, nous vous rappelons de compléter le formulaire A (disponible sur paie.net) pour postuler sur les charges d’enseignement de la session d’hiver dans les plus brefs délais.

_____________

Présidence d’assemblée : appel de candidatures

Depuis près d’un an, l’exécutif est à la recherche de gens pour assurer la présidence des assemblées générales syndicales. Dans les dernières années, des membres ont aussi exprimé le souhait qu’une ou plusieurs personnes non membres de l’exécutif occupe(nt) cette fonction. Cette pratique, déjà bien établie dans certains syndicats au sein du réseau de la FNEEQ, permettrait d’alléger la tâche des membres de l’exécutif qui se doivent d’intervenir sur différents dossiers dans le cadre d’une AG. Si vous êtes intéressé-e-s à présider une ou plusieurs assemblée(s) syndicale(s), n’hésitez pas à transmettre votre nom au seeclg@gmail.com.

_____________

Info assurance

L’info assurance #13 du 12 octobre 2016 est maintenant disponible sur le site du SEECLG. Pour connaître les modifications apportées à la police d’assurances dans le cadre de son renouvellement (tarification, montant qui sera prélevé de votre paie, remboursements, couverture, etc.), cliquez ici.

_____________

À la rencontre des femmes autochtones du Québec

Message du Conseil du statut de la femme

« Madame,

Monsieur,

Le Conseil du statut de la femme est heureux de vous transmettre la brochure À la rencontre des femmes autochtones du Québec. Cette publication est le fruit d’une collaboration entre le Conseil du statut de la femme et Femmes autochtones du Québec. Elle répond à un désir de rapprochement et de connaissance mutuelle entre les femmes autochtones et non autochtones.

Les deux organismes ont mis leur expertise en commun pour brosser un bref portrait des conditions de vie des femmes autochtones et exposer les nombreux défis auxquels elles sont confrontées. Ils souhaitent également déconstruire certains mythes et préjugés tenaces qui résultent souvent d’une méconnaissance de leur réalité.

La publication jette un regard sur l’histoire, les origines et l’identité des femmes autochtones en plus d’informer sur plusieurs aspects de leur vie : la démographie, l’identité, les lois et l’organisation politique, l’éducation, la famille, la situation économique, la violence et la participation au pouvoir.

La brochure, également disponible en anglais, peut être téléchargée et lue au www.placealegalite.gouv.ca.

Je vous prie de recevoir mes salutations les plus cordiales.

Bonne lecture! »

_____________

Parole aux membres

Si vous désirez vous exprimer sur un sujet d’intérêt et être publié dans le De vive voix, faites parvenir vos articles à Claudie Bonenfant (claudieseeclg@gmail.com). Vos articles, résumés, remarques, suggestions et autres sont les bienvenus!

_____________

À VENIR

Activités des profs

Si vous désirez informer vos collègues de vos activités, n’hésitez pas à le signaler à claudieseeclg@gmail.com.

Local

  • 19 octobre : Dîner d’accueil des nouveaux enseignant(e)s.
  • 26 octobre : Assemblée générale.
  • 1er novembre : Date limite pour présenter une demande de PVRTT (programme volontaire de réduction du temps de travail).
  • 1er novembre : Date limite pour présenter une demande d’appui aux projets étudiants (session automne et intersession de janvier).
  • 1er novembre : CRT (Comité des relations du travail).
  • 1er novembre : Party syndical d’Halloween (5 à 9).
  • 2 novembre : Journée pédagogique.
  • 3 et 4 novembre : Journées de mise à niveau (cours suspendus).
  • 10 novembre : CÉ (commission des études).

National

Une réflexion sur “De vive voix 4.04 : La conception universelle de l’apprentissage (CUA), solution miracle en enseignement supérieur?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s