Annexe sur la reconnaissance de la liberté académique des enseignantes et des enseignants

Les enseignantes et les enseignants de cégep, en tant que membres d’établissements d’enseignement supérieur, doivent pouvoir contribuer à la diffusion des savoirs et des idées et ainsi jouir des libertés académiques leur permettant d’exercer leurs fonctions.

La liberté académique permet aux enseignantes et aux enseignants :

  •  de déterminer les savoirs à enseigner;
  • de déterminer les approches pédagogiques;
  • d’exercer un jugement critique sur la société, les institutions, les dogmes et les opinions.

La liberté académique doit s’exercer avec professionnalisme et avec la rigueur intellectuelle nécessaire à l’égard des contenus disciplinaires, des normes et des méthodes d’enseignement. La liberté académique doit aussi s’exercer dans une perspective de complémentarité avec les autres lieux d’échange professoraux tels que les départements et les comités de programme.